Prises de position TAFTA

FNE Centre-Val de Loire demande l'arrêt des négociations de l'Union Européenne pour les traités de commerce trans-atlantiques, CETA, avec le Canada, et TAFTA (ou TTIP), avec les USA.

La Commission Européenne souhaite signer ces traités afin de développer le commerce international, source à ses yeux de développement des PIB des Etats membres et de l'emploi. Elle assure que les traités préserveront l'environnement.

Les défenseurs de l'Environnement s'élèvent contre ces projets de traités pour de nombreuses raisons et en particulier :

- le développement du commerce mondial est synonyme de développement des transports. Nous plaidons pour l'approvisionnement local afin de réduire les transports sources de pollution et d'émission de gaz à effet de serre.

- Le traité nivellera les normes de production par le bas, puisque les américains ne reconnaissent pas le principe de précaution.

- Le traité de commerce favorisera partout les grandes firmes multinationales au détriment des PME et des agriculteurs individuels. Il détruira donc plus d'emplois qu'il n'en créera.

- Le traité favorisera l'exploitation des gaz de schistes dont nous ne voulons pas, car leur exploration est polluante. Il convient au contraire de minimiser largement l'exploitation des combustibles fossiles afin de réduire très largement les émissions de gaz carbonique.

- Le traité donne le pouvoir aux décideurs économiques au détriment des décideurs politiques. Ceux-ci n'oseront plus prendre des décisions qui iraient à l'encontre des multinationales, par crainte de se faire lourdement pénaliser par les tribunaux qui se mettront en place. (Il suffit de constater le fonctionnement des traités déjà en vigueur comme celui entre les États-Unis et le Mexique).

- La politique et la gestion de l'eau ne seront plus l'apanage des collectivités publiques, mais celles des firmes privées. Le retour à la gestion publique ne sera plus possible.

siteon0

Nous sommes d'autant plus inquiets que les négociations se déroulent toujours dans le secret. Et cela ne permet pas la transparence. La Commission Européenne a refusé de prendre en compte lnitiative Citoyenne Européenne (ICE), bien que celle-ci a été signée par plus de 3 millions de signataires.

Comme le collectif national STOP TAFTA, auquel adhère notre fédération nationale, France Nature Environnement, FNE Centre-Val de Loire dénonce ces projets de traités qui sacrifient le bien public aux intérêts privés.

TTIP et CETA sont un danger pour la démocratie, l'Etat de droit, la protection de l'environnement, des travailleurs et des consommateurs.

Vous pouvez toujours signer sur le site de l'Initiative Européenne : https://stop-ttip.org/fr/ 

 CLIMAT ou TAFTA  IL FAUT CHOISIR.

actuassos

 

 

actufne

     logo fne

Actu des associations locales

Actu FNE