Les Diagnostics biodiversité sur les exploitations agricoles

FNE Centre-Val de Loire et ses associations ont souhaité agir directement sur le milieu agricole en élaborant un outil technique d'appropriation par les agriculteurs de la biodiversité présente sur leur exploitation.
Bref historique      

Fin des années 90, quelques dizaines de diagnostics sont déjà réalisés par Indre Nature sur le PNR Brenne. Début 2000, Loiret Nature Environnement prend l'initiative de créer un groupe de travail avec trois objets : contrat vert avec le Conseil Régional sur l'état des lieux, la production d'un guide méthodologique à usage associatif, des essais sur des exploitations.

Entre 2003 et 2013, près de 130 diagnostics ont été réalisés en région Centre-Val de Loire. Ces derniers ont couvert un éventail large d'exploitations agricoles et été réalisés dans le cadre de dynamiques territoriales variées : Natura 2000, projets de MAE territorialisées. De plus, ces diagnostics ont été réalisés en partenariat avec divers acteurs de la profession agricole : GVA/GDA, coopératives, Chambres d'Agriculture, Pays, ADAR.

Le concept du diagnostic
  • Inventorier les espèces végétales et animales présentes dans l’exploitation ;
  • Relier cet état de la biodiversité aux pratiques mises en place dans l’exploitation ;
  • Proposer en concertation avec l’agriculteur des mesures favorables à la préservation des espèces réalisables sur son exploitation.
Le diagnostic en trois étapes
  • Echange autour d’un questionnaire : cette première rencontre entre l’expert naturaliste et l’agriculteur permet de mieux connaitre son exploitation, ses pratiques et recueillir ses attentes ;
  • Prospections de terrain ; l’expert naturaliste mène des inventaires floristiques et faunistiques qui seront à la base de la réflexion et du conseil ;
  • Bilan écologique et conseils personnalisés : en concertation avec l’agriculteur, l’expert naturaliste déterminera les éléments du paysage favorable à la biodiversité, les espèces utiles à ses cultures (auxiliaires) mais aussi les pratiques culturales les plus durables. Une réflexion pourra être menée à la mise en place d’opérations sur le plus long terme pouvant éventuellement faire l’objet de demandes financières dans le cadre de la PAC telles que les mesures agro-environnementales.
Un diagnostic qui évolue

En 2014, le réseau FNE Centre-Val de Loire a initié un projet visant à développer l’approche agronomique du diagnostic tout en maintenant sa spécificité basée sur l'inventaire des espèces et des milieux et leur analyse écologique. Ainsi, deux volets complémentaires ont été traités :

  • Mise en avant de l’outil IBEA (Impact des pratiques agricoles sur la Biodiversité des Exploitations Agricoles) pour la partie agronomie, développé par France nature environnement et l’INRA :

agri

  • Développement de l’initiative de sciences participatives pour le suivi de la biodiversité par l’OAB (Observatoire Agricole de la Biodiversité), une initiative du Ministère en charge de l’Agriculture coordonné par le Muséum national d’histoire naturelle, l’Université de Rennes 1 et le LADYSS (Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces) :

agri2

 

actuassos

 

 

actufne

     logo fne

Actu des associations locales

Actu FNE